Résumé des principales informations économiques de jeudi 24 novembre

Berne (awp/ats) – Principales informations économiques de la journée, résumées par l’ats:

COMMERCE MONDIAL: Le directeur général de l’OMC Roberto Azevedo n’a “aucune indication de personne” concernant une volonté américaine de sortir de l’organisation. Il s’est dit à Genève prêt à discuter avec le président élu Donald Trump. “Je n’ai aucune indication de personne que ce pourrait être le cas”, a expliqué le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Il donne une chance à la “nouvelle équipe de s’asseoir et de regarder” les politiques commerciales “dans une perspective avec d’autres composantes que le vote”.

POLITIQUE MONÉTAIRE: Pour le président de la Banque nationale suisse Thomas Jordan, il est encore trop tôt pour parler d’un revirement de tendance en matière de taux d’intérêt. Et ce, malgré une légère hausse de ces derniers. De nombreux facteurs ne vont pas dans ce sens, fait valoir Thomas Jordan lors d’un entretien avec les journaux alémaniques bâlois Basler Zeitung, zurichois Tages-Anzeiger et bernois Bund. Il y a encore un peu partout des problèmes structurels, qui maintiennent l’inflation et la croissance à bas niveau, note-t-il.

HORLOGERIE: Quelque 400 personnes ont participé à un rassemblement de solidarité au Sentier (VD) pour protester contre la vague de licenciements annoncée par le groupe genevois Richemont chez Vacheron Constantin et Piaget. Une résolution exige le retrait du plan de restructuration. Le rassemblement a été organisé par le syndicat Unia et les salariés de Vacheron Constantin, au Brassus (VD), concernés par les coupes annoncées. Des salariés provenant de toutes les manufactures horlogères de la Vallée de Joux et des sympathisants ont convergé à midi vers l’Hôtel de Ville du Sentier pour se joindre au mouvement, a indiqué Unia.

TRANSPORT AÉRIEN: La compagnie aérienne Lufthansa a annulé plus de 900 vols, au deuxième jour de la grève de ses pilotes d’avion et annoncé 830 annulations pour vendredi en Allemagne et en Europe. La Suisse est très peu touchée. Après l’annulation de déjà 876 vols mercredi, ce sont encore 912 vols, dont 82 vols long-courriers qui ne pourront pas avoir lieu et 830 vols court-courriers vendredi. Au total, environ 315’000 passagers sont affectés, tous au départ ou à l’arrivée de l’Allemagne, avait prévenu mercredi Lufthansa.

DISTRIBUTION DES REVENUS: Les revenus en Suisse sont répartis de manière plus équitable que dans la plupart des autres pays de l’OCDE. Mais malgré un contexte de reprise modérée, les inégalités demeurent, les pauvres ne profitant que peu de la reprise économique, selon un rapport. La reprise post-crise de 2008 n’a pas permis de renverser la tendance au creusement de l’écart entre riches et pauvres, a indiqué l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans une note.

BANQUES: UBS augmentera la masse salariale de ses collaborateurs basés en Suisse dès le 1er mars 2017. La hausse de 0,8%, identique à celle annoncée il y a un an pour 2016, touche tous les salariés jusqu’au niveau hiérarchique des cadres moyens. “Les adaptations salariales s’effectueront sur la base de critères de marché, de fonction et de performance”, écrit le numéro un bancaire helvétique. Elles résultent des négociations intervenant chaque année entre la direction et les représentants des employés d’UBS soumis à la convention relative aux conditions de travail du personnel bancaire (CPB).

ALIMENTATION: Feldschlösschen, les représentants du personnel du brasseur et distributeur de boissons argovien et le syndicat ont conclu les négociations salariales pour 2017. Dès l’an prochain, les employés soumis à la convention collective de travail (CCT) bénéficieront d’une hausse de leur salaire de 1%. Les adaptations salariales interviendront de manière individuelle, précisent la filiale du groupe danois Carlsberg et le syndicat Unia dans un communiqué commun. Lors des négociations, les partenaires sociaux ont mis l’accent sur la rémunération des collaborateurs à bas revenus, soit ceux percevant un salaire mensuel inférieur à 5500 francs.

COMMERCE DE GROS: Des postes supplémentaires ont encore été supprimés dans le commerce de gros en Suisse, comme le montre un sondage. Mais la fin des temps difficiles se dessine: après une longue baisse de la demande, les commerces de la branche s’attendent à une embellie. La situation s’est améliorée en octobre, pour la troisième fois de suite. La confiance s’est surtout nettement renforcée dans les secteurs des denrées alimentaires et produits de luxe, des produits de consommation ainsi que dans l’informatique. C’est ce que montre un sondage du centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole polytechnique de Zurich, commandé par l’association Commerce Suisse.

COMMERCE ÉQUITABLE: Les ventes de produits issus du commerce équitable continuent à avoir le vent en poupe en Suisse. Elles ont généré l’année dernière 574,5 millions de francs de recettes, en hausse de 11,1% sur un an. La croissance a principalement été portée par les ventes de fruits, a indiqué Swiss Fair Trade, organisation faîtière de la branche. Ce secteur représente 25,8% des recettes, suivi par les boissons comme le thé et le café avec 20,7%.

MARCHÉ DE L’EMPLOI: La reprise semble se confirmer sur le marché suisse de l’emploi, à en croire l’indice du spécialiste en recrutement Michael Page. Selon le cabinet, le nombre d’offres d’emploi s’est envolé de près de 37% entre janvier et fin novembre au regard de la période correspondante de l’an passé. L’indicateur Swiss Job Index a ainsi affiché sa plus vigoureuse croissance depuis 2012, écrit Michael Page dans un communiqué. En Suisse orientale, il a même bondi de 62,3%, alors qu’il a également fortement progressé de 48,8 en Suisse centrale et de 41,6% dans le nord-ouest de la Suisse.

ASSURANCES: Une organisation sur deux sites apparaît comme un frein à l’efficacité de l’assureur Generali Suisse. C’est ainsi que la société justifie la délocalisation d’une centaine d’emplois de Nyon (VD) à Adliswil (ZH), annoncée mardi. Le siège national des activités d’assurance-dommages a toujours été en Suisse romande, alors que Zurich héberge les activités d’assurance-vie et la structure juridique chapeautant toutes les activités. Cette organisation sur deux sites est un frein, explique Vincent Brulhart, membre du comité de direction, dans une interview publiée par 24 heures et la Tribune de Genève.

SUISSE-CHINE: La Suisse et la Chine vont poursuivre leur coopération dans le secteur financier. Des représentants des deux pays ont mené des entretiens en ce sens à Genève. La Suisse souhaite notamment faciliter l’internationalisation du renminbi. La rencontre, la quatrième du genre, a eu lieu dans le cadre du dialogue financier entre la Suisse et la Chine entamé en 2013, a indiqué le Département fédéral des finances (DFF). Les représentants chinois et suisses ont évoqué le rôle de la Suisse en tant que marché offshore du renminbi, monnaie officielle chinoise.

COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES: Le fabricant zougois de composants électroniques Carlo Gavazzi a vu bondir son bénéfice net au premier semestre (clos à fin septembre) de son exercice 2016/17. Il est passé de 3,8 millions de francs pour la même période de l’exercice précédent à 6,3 millions (+65,8%). Le chiffre d’affaires net s’affiche aussi en hausse sur six mois (+2,3%), à 66,2 millions de francs, contre 64,7 millions l’année passée (+0,7% en monnaies locales), a indiqué l’entreprise. Progression également pour le résultat avant intérêts et impôts (EBIT), qui s’est élevé à 7,9 millions, en hausse de 25,4% d’une année sur l’autre.

INDUSTRIE: Après un recul au 2e trimestre, la production dans le secteur secondaire en Suisse (industrie et construction confondues) est repartie à la hausse au 3e trimestre. La progression sur an est de 1,1%. Les chiffres d’affaires ont aussi crû de 1,1%. Dans l’industrie, la production a progressé en comparaison annuelle en juillet (+2,6%) et en août (+0,3%), avant de diminuer en septembre (-1,5%). Sur l’ensemble du 3e trimestre 2016, la production a augmenté de 0,4%, a indiqué l’Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

ats/rp

(AWP / 24.11.2016 17h25)

Les dernières news

Leave a Reply